Méthodes de contrôle des coûts

La composante Contrôle de gestion du système R/3 supporte toutes les méthodes standard de contrôle des coûts. Vous n’êtes pas tenu de mettre en œuvre les différentes méthodes dans leurs formes pures. Selon les besoins de votre entreprise, vous pouvez utiliser ces méthodes en parallèle dans la comptabilité analytique.

Le système R/3 fournit toutes les fonctionnalités nécessaires à la budgétisation et à l'imputation par le biais de différentes méthodes. Ces fonctions vous permettent d’enregistrer séparément les coûts fixes et variables se référant à une prestation d'activité. La composante Contrôle de gestion supporte plusieurs méthodes de contrôle des coûts qui vous donnent la liberté de choisir les fonctions et les méthodes à appliquer aux diverses vues.

Le système R/3 supporte les principales méthodes de comptabilité analytique suivantes dans la composante Contrôle des frais généraux (CO-OM) :

La répartition globale utilise la comptabilité analytique budget/réel qui se base sur les coûts complets. Les coûts ne sont pas fractionnés en parts fixes et variables. Le système R/3 « impute » les frais généraux via une répartition globale aux supports de coûts ou aux produits d'après des clés définies au préalable.

Les pourcentages de coûts additionnels utilisent la comptabilité analytique budget/réel basée sur les coûts complets. Les coûts ne sont pas fractionnés en parts fixes et variables. Le système R/3 utilise les charges salariales horaires prévues, déterminées pendant la budgétisation des centres de coûts, afin de valoriser la structure de quantité d'activité des gammes de fabrication. Le système R/3 majore ensuite les coûts additionnels restants aux supports de coûts d'après des pourcentages prédéfinis.

Le calcul du coût de revient budgété divise la structure des centres de coûts en fonction de bases de référence et de types d'activités en vue de l'imputation d'activité. Les coûts ne sont pas fractionnés en parts fixes et variables. Le système R/3 utilise (le total) des parts de coûts définies pour analyser la structure de quantité d'activité des gammes de fabrication.

Vous pouvez utiliser les coûts de fabrication calculés dans la composante Contrôle des coûts par produit (CO-PC) dans la composante Analyse du compte de résultat (CO-PA) pour valoriser les articles vendus selon les coûts complets (correspondant à la méthode de calcul du résultat analytique sur ventes).

La méthode des coûts variables divise les coûts en parts fixes et variables, en fonction de la division de la structure du centre de coûts selon les types d'activités. Le système R/3 utilise des taux de coûts variables définis par la détermination des prix de l’activité pour valoriser la structure de quantité d'activité des gammes de fabrication. La budgétisation analytique des coûts et les coûts variables qu'elle détermine permettent une prise de décision plus pointue. En utilisant les coûts variables, par exemple, vous pouvez fixer des prix minimums à court terme. Simultanément, la composante Comptabilité des supports de coûts calcule les coûts de fabrication selon les coûts complets.

Vous pouvez utiliser les coûts de fabrication calculés dans la composante Contrôle des coûts par produit (CO-PC) dans la composante Analyse du compte de résultat (CO-PA) pour valoriser les articles vendus selon les coûts complets (correspondant à la méthode de calcul du résultat analytique sur ventes). En outre, le fractionnement des coûts en parts fixes et variables vous permet d’identifier et de repérer la surabsorption dans la composante Analyse du compte de résultat.